Tag Archives: fude-pen

Comment réaliser une illustration manga

Afin de réaliser une illustration, il faut passer par plusieurs étapes. En voici un résumé avec quelques conseils :

1. Dessiner la lineart
001_sketchLa première étape consiste dans le dessin lui-même. Commencez toujours par un croquis et aidez-vous avec les mines bleues pour tracer les lignes guide. Si vous avez des doutes concernant les vêtements du personnage, dessinez d’abord le personnage nu et ajoutez les vêtements sur une feuille séparée. Une fois le dessin complété, tracez-le à l’aide d’une table lumineuse sur une feuille de papier manga. Par rapport à du papier classique, le papier manga est spécialement conçu pour faire glisser la plume et absorber l’encre, en vous permettant de tracer de très jolies lignes.

2. L’encrage
003_encrageL’encrage est l’élément clé du manga. Contrairement à beaucoup de styles occidentaux, l’encrage se fait à la plume et non au feutre : cela permet à l’artiste de moduler les lignes selon la pression qu’il exerce sur la plume et d’obtenir des traits variés. Une illustration bien encrée aura beaucoup d’impact même sans y ajouter d’effets. Dans l’illustration de cet article, nous avons utilisé une G-pen Zebra et une Maru-pen Tank Master (qui tient l’encre encore plus longtemps qu’une plume normale).

3. Les effets
002_effetsLa lineart utilisée dans l’exemple a été conçue pour la coloration. Afin de l’adapter à une illustration en noir et blanc, il faudra y ajouter quelques effets de noir pour que la globalité de l’image soit bien équilibrée. Ainsi, nous avons colorié les cheveux à l’aide d’un fude-pen (pinceau-stylo rechargeable) à pointe fine ; avec le même outil, nous avons aussi ajouté les ombres sur le corset et sur les chaussures. En laissant le haut et la jupe blancs, nous avons obtenu un bon équilibre global.

4. Les trames
004_tramesAvec les trames il est possible de nuancer le noir et blanc de l’illustration en y ajoutant des tonalités de gris. Vous pouvez obtenir de très jolis effets sans avoir pour autant besoin d’acheter un grand nombre de trames. Pour cette illustration nous avons utilisé seulement quatre trames : 1) une trame pointillée de base pour les ombres de la peau et du haut ; 2) une trame texture foncée pour les oreilles, le bracelet, le corset, la pochette sur la droite et la queue (afin d’avoir des touches un peu sombres de la tête aux pieds) ; 3) une trame de texture dégradée pour les chaussures ; 4) une trame pointillée en dégradée pour la jupe (du sombre au clair pour l’intérieur de la jupe et du clair au sombre pour les plis extérieurs). Une fois appliquées, les trames ont été grattées avec un cutter ou nuancées avec une gomme abrasive. Des touches de blanc ont été ajoutées avec un stylo gel afin d’augmenter la luminosité de la composition.
Astuce : vous pouvez utiliser une mine bleue pour marquer les parties du dessin sur lesquelles vous allez poser la trame, mais aussi les zones de la trame que vous allez couper. La mine bleue sera effacée avec le scan en noir et blanc.

Retrouvez ces étapes dans une brève vidéo sur la chaîne youtube de l’Académie Européenne de Manga :

Le ciel étoilé

Salut à tout le monde ! Aujourd’hui on va voir comment réaliser un ciel étoilé.

Il y a plusieurs techniques pour dessiner le ciel sur des planches : des trames avec des nuages, des nuages encrés, des simples trames pointillées appliquées et grattées pour donner l’effet des nuages.

Ici, nous allons voir comment dessiner un ciel nocturne avec une technique simple et rapide : nous allons utiliser seulement des feutres noirs et le Misnon.

J’ai fait un dessin où je voulais utiliser un ciel étoilé comme décor. Une fois l’encrage et le nettoyage de la planche finis, j’ai changé légèrement mon idée de départ. En effet, j’ai utilisé un Fude-pen (pas très chargé) pour les bords du « cadre ».

01

Ensuite j’ai rempli le décor avec trois feutres noirs de différentes tailles :

celui-ci est le plus grand, avec une pointe plate (je l’utilise pour remplir de vastes parties de la planche)

02 03 04

et ensuite un feutre plus fin (avec une pointe arrondie) et un feutre 0.8 mm.

Avant de passer aux étoiles, j’ai découpé sur une autre feuille la forme du personnage, afin de le protéger des éclaboussures du blanc.

06 05

Maintenant que le dessin est en sécurité, on va passer aux étoiles. Versez quelques gouttes de Misnon sur une palette et diluez-les avec (très peu) d’eau.

07 08

Ensuite, prenez-en un peu avec un pinceau et donnez de petits coups au pinceau avec votre doigt.

09 10

Avec un pinceau plus fin, vous pourrez rajouter d’autres étoiles.

11

Ensuite, on utilise le blanc avec la plume (maru) afin de marquer les pointes des étoiles les plus grandes (attention à ne pas en mettre trop !).

12

Finalement, j’ai mis du blanc sur la lune (là où j’étais passée avec le fude-pen au début)

13

et voilà le ciel fini !!

Senza titolo-1

Antonella Capolupo

Fude-pen et cheveux ondulés

1. Exercice de base avec le fude-pen
1. Exercice de base avec le fude-pen

Afin de réaliser les réflexes avec le fude-pen, on peut faire des traits verticaux du bas vers le haut ou du haut vers le bas. Nous vous conseillons d’essayer dans les deux directions jusqu’à ce que vous trouviez le sens où vous êtes le plus confortables.

Il faut que les traits soient plus épais à la base et plus fins aux extrémités. Une fois que vous aurez réalisé la première partie du réflexe, ce sera suffisant de tourner la feuille et refaire la même chose.

fude pen
2. Les traits deviennent plus fins
3. Tournez la feuille et réalisez les traits dans l'autre sens
3. Tournez la feuille et réalisez
les traits dans l’autre sens

Quand vous serez satisfaits du résultat de cet exercice (images 2 et 3), vous pourrez passer aux cheveux de votre personnage.

4. La source de lumière
4. La source de lumière

Tout d’abord, fixez la position de la lumière.

5. Zones claires et sombres.
5. Zones claires et sombres.

Ensuite, tracez au crayon les limites des zones qui resteront claires par rapport aux mèches noires. Ainsi, on peut commencer à passer le pinceau du fude-pen sur les parties noires en suivant le sens de la mèche.

6. Attention à la forme des mèches.
6. Attention à la forme des mèches.
7. La première zone complétée.
7. La première zone complétée.

Ne forcez jamais votre main à suivre une direction non naturelle. Au contraire, nous vous conseillons de tourner la feuille jusqu’à ce que vous serez à l’aise. Continuez avec ces traits jusqu’à remplir la partie en bas du réflexe principal que vous avez délimité avec le crayon.

8. On commence à remplir la deuxième zone.
8. On commence à remplir la deuxième zone.
9. La partie supérieure.
9. La partie supérieure.

Ensuite, tournez la feuille et faites la même chose en partant de la première ligne tracée au crayon (image 8).

Remplissez la partie supérieure en laissant quelques mèches blanches.

10. Le Misnon
10. Le Misnon

Complétez la chevelure de cette manière. Une fois l’encre sèche, vous pourrez effacer les traces au crayon et effectuer de petites corrections ou ajouter quelques points de lumière avec le Misnon.

Bon courage à vous tous !
Antonella Capolupo

Les arbres avec le Fude-pen

1) Dessinez la structure de votre arbre
1) Dessinez la structure de votre arbre

L’un des objectifs de ce blog est aussi de présenter des techniques très précises que l’on réalise dans le dessin manga. Voilà donc un effet particulier que l’on peut obtenir avec le fude-pen : les arbres.

4) Créez plusieurs feuilles
4) Créez plusieurs feuilles…
5) Des deux côtés des branches
5) …des deux côtés des branches

Cet effet peut être obtenu avec tout type de fude-pen, mais ici nous utilisons le fude-pen Pentel qui a une pointe très souple (pinceau), plus flexible que les pointes en feutre.

2) Appuyez un instant
2) Appuyez un instant
3) Et relâchez rapidement
3) Et relâchez rapidement

Une fois la structure de l’arbre dessinée, vous allez ajouter les feuilles en appliquant d’abord une légère pression sur la pointe (image 2) et en relâchant rapidement juste après (image 3). Ce mouvement du bas vers le haut permettra de créer une pointe fine et définie qui donnera la forme de votre feuille.

Afin de donner un aspect naturel à votre arbre, n’hésitez pas à superposer plusieurs feuilles et cela en appliquant toujours des mouvements rapides du bas vers le haut. N’oubliez pas de laisser des espaces blancs entre les feuilles pour un effet plus naturel (autrement votre arbre ressemblera à une grosse tâche noire !).

Bon courage !

6) Et n'oubliez pas de laisser des espaces blancs entre les feuilles !

 Le personnel de MangaTools