Tag Archives: décor

La perspective en toute facilité

Tout le monde sait que le rythme de travail d’un mangaka est très serré et que pour gagner du temps beaucoup d’auteurs utilisent des ouvrages de référence pour dessiner des objets, des décors, etc. Aujourd’hui, nous vous présentons un outil qui rend le dessin des décors beaucoup plus rapide et facile pour tout le monde : les guides PersNavi.

Fixez la feuille au guide
Fixez la feuille au guide
Grâce à la table lumineuse, on peut suivre facilement les lignes du guide
Grâce à la table lumineuse, on peut suivre facilement les lignes du guide

Ce kit inclut deux planches avec des guides déjà prêts pour une perspective centrale (1 point de fuite) ou axiale (2 points de fuite). Leur utilisation est très simple : une fois votre feuille fixée au guide que vous aurez choisi, vous n’avez qu’à esquisser l’objet que vous souhaitez dessiner en perspective (ou le décor, si vous l’imaginez déjà clairement dans votre tête). Suivez les lignes déjà tracées en fonction de la taille de votre objet. Ci-dessous un exemple en deux étapes :

persnavi004
On trace le premier objet
persnavi005
Les meubles de la chambre commencent à apparaître
Quelques traits et on a déjà dessiné le lit
Pour la hauteur, tracez des lignes perpendiculaires à la ligne d’horizon. Quelques traits et le lit est prêt
On peut aussi ajouter un personnage
On peut aussi ajouter un personnage

Au fur et à mesure que vous aurez ajouté des objets, votre décor (dans ce cas, une chambre) apparaîtra sur la feuille. Grâce au guide PersNavi, le dessin de la chambre ne demande plus que quelques minutes. Les points de fuite sont déjà fixés et vous n’avez plus qu’à suivre les lignes qui vous intéressent pour dessiner vos objets. Une fois que vos meubles seront tracés, n’oubliez pas d’ajouter des détails pour rendre le décor plus réaliste. Inspirez-vous de vos propres chambres, plutôt que des catalogues des magazines, où les chambres sont souvent trop bien rangées.

La table s'éteint en un seul geste et sa fonction de mémoire gère la luminosité
La table s’éteint en un seul geste et sa fonction de mémoire gère la luminosité
Contrôlez toujours que votre dessin corresponde bien à l'idée que vous aviez au départ
Contrôlez toujours que votre dessin corresponde bien à l’idée que vous aviez au départ

Si vous dessinez à l’aide d’une table lumineuse, n’oubliez pas de baisser la luminosité de temps en temps, afin de vérifier le résultat de votre dessin. Il est maintenant temps d’ajouter quelques détails. Pour ce faire, utilisez toujours les lignes guides de la planche, afin de ne pas vous tromper.

On peut ajouter un radiateur et une fenêtre
On peut ajouter un radiateur et une fenêtre
Avec quelques détails en plus, le décor est beaucoup plus réaliste
Avec quelques détails en plus, le décor est beaucoup plus réaliste

Pour la réalisation de cet exercice nous avons utilisé la planche avec deux points de fuite, mais vous pouvez créer d’autres décors avec le guide conçu pour la perspective centrale (1 point de fuite). Le principe est toujours le même, calquez les lignes du guide pour la largeur et la profondeur de l’objet et tracez des lignes perpendiculaires pour la hauteur.

Amusez-vous bien !

Le personnel de MangaTools

Kakeami

Bonjour à tout le monde !
Aujourd’hui on va parler de l’une des plus belles techniques d’encrage japonaises :

LA KAKEAMI

Cet effet est très utilisé dans le manga ; certains auteurs le réalisent à la main, alors que d’autres utilisent la trame kakeami. Mais si vous voulez épargner de l’argent, il vaut mieux savoir la faire à la main ;)

Grâce à la kakeami, on peut créer des décors qui transmettent une sensation bien précise.

Il est très difficile de dessiner une kakeami, car il faut être très précis, beaucoup s’exercer et avoir beaucoup de patience.

Afin de réaliser une bonne kakeami, on utilise une plume qui trace des lignes très fines : la maru.

Il y a 4 types de kakeami : ikkake, nikkake, sankake, yonkake.

11081609_10206594482651720_736167236_n
Ikkake, nikkake, sankake et yonkake (désolée pour la faute !)

En croisant un différent nombre de lignes, on obtient une kakeami différente. Il est très important que toutes les lignes soient bien droites et à la même distance. Chaque carré doit avoir le même nombre de traits uniformes au niveau de la dimension.

En dessinant une kakeami, on fait souvent les erreurs suivantes :

11091377_10206594482891726_133695144_n

l’effet texturel’effet Y,  l’effet maisonnette

11084560_10206594482771723_656155798_n

l’effet rue de kakeami, et l’effet fleur.

Chaque carré doit être placé avec une inclinaison différente des autres.

11082823_10206594480611669_1789894126_n

Commencez à dessiner la kakeami ikkake, en essayant d’éviter les erreurs mentionnées ci-dessus.

11088129_10206594482371713_231138155_n

Ensuite, en superposant d’autres lignes à 90°, on obtiendra la deuxième kakeami : la nikkake

11080031_10206594481971703_1470444010_n

En rajoutant d’autres lignes à 45° on obtient la sankake

11086640_10206594481771698_1592287283_n

Et la dernière kakeami, la yonkake,  peut être obtenue en rajoutant d’autres traits à 45°

11041479_10206594481051680_1005098582_n

Comme vous pouvez l’observer, plus on a de superpositions, plus la kakeami devient sombre. Grâce à cette caractéristique, en utilisant les 4 kakeami dans le même dessin, on peut obtenir un dégradé

11082866_10206594480251660_949762052_n

Plus l’on s’exerce avec cette technique, plus on maîtrisera la kakeami et on pourra s’amuser à l’utiliser dans nos dessins.

J’espère vous avoir aidés.

Au prochain article ! Salut !

Antonella Capolupo